Huawei pourrait-elle disparaitre sans Android ?

Rédigé par admin - 22 mai 2019

Classé dans : actualités - Mots clés : aucun

L’annonce de Google sur le fait que son système d’exploitation Android ne serait plus fonctionnel avec les appareils Huawei a fait un gros tremblement de terre. Alors qu’Huawei est à la veille de lancer son nouveau bijou le Honor 20 et son smartphone flexible, cette marque chinoise est actuellement dans une grosse impasse.

Pourquoi Huawei a été privé d’Android ?

Ce que beaucoup de personne ne savent pas, c’est que ça ne date pas d’hier. En effet, il y a quelques années, le secret service américain et la NSA a découvert que les appareils Huawei serait disposait de spayware. En pratique récolter les données des utilisateurs de Smartphones, d’application ou de site internet n’est pas du tout illégal. Mais le souci, c’est que Huawei a installé ce logiciel sans l’accord de ses consommateurs. Face à cela, l’administration Trump a pris des dispositions et a interdit Huawei d’exploiter le système d’exploitation d’Android. Néanmoins, pour tempérer les choses, un sursis de 90 jours vient d’être accordé à la marque.

Quels sont les Smartphone Huawei concernés ?

Tous les utilisateurs Huawei sont paniqués quand ils ont vu la nouvelle tomber. Toutefois, si vous avez un appareil issu de cette marque, vous n’avez rien à craindre car cette sanction s’adresse surtout aux prochains téléphones Huawei tels le Honor 20 et son smartphone flexible qui pourtant sont attendus avec impatiences par les consommateurs.

Huawei pourrait dire adieu aux marchés américain et européen

Si cette sanction serait réellement effective, Huawei pourrait dire définitivement adieu au marché américain et européen. En effet, les autorités occidentales ne blaguent pas vraiment avec le non respect de la vie privée et de la confidentialité de ses citoyens. Et les data ne sont presque riens dans tout cela, car ce qui inquiète le plus les américains et les européens c’est l’espionnage à échelle internationale du gouvernement chinois.

Outre la firme Huawei, d’autres marques peuvent aussi être touché par cette sanction. Xiaomi par exemple ne serait peut être pas très à l’abri, car les Smartphones de cette enseigne font également l’objet d’une enquête si jamais des éventuels malwares sont installés dessus.

Les alternatives qui s’ouvrent à Huawei et les conséquences sur le long terme

Si la sanction infligée à Huawei serait permanente, cette marque serait dans l’obligation de revoir son système d’exploitation. Mais comme Android est open source, ils peuvent le modeler en fonction de leurs besoins. Toutefois, le seul problème c’est que les utilisateurs de téléphones Huawei ne pourrait plus utiliser les services de Google tels Playstores, ainsi que toutes les mises à jour des applications qui sont dessus.

De ce fait, des solutions pérennes doivent être trouvées pour résoudre ce conflit qui risque d’engendrer des impacts sur l’économie mondiale. Effectivement si Huawei ne serait plus fonctionnel en occident, ce ne serait pas sans conséquence, car Google lui-même pourrait aussi perdre une part de marché.

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot wwydvp ? : 

Tester les thèmes

Catégories

Archives

Mots clés

Derniers articles

Derniers commentaires